Les points à savoir avant de se lancer dans les préparations cosmétiques maison

De nos jours, le web regorge de blogs, d’astuces, de conseils et de tutoriels pour l’hygiène corporelle et les soins beauté afin de débuter et apprendre facilement des recettes naturelles et artisanales. En effet, le cosmétique réalisé soi-même à la maison est devenu très tendance. Cependant, il y a des choses indispensables à savoir avant de commencer.

Vérifier que tout le matériel est stérilisé

Pour toutes vos préparations cosmétiques maison, il est important de respecter strictement certaines règles d’hygiène, car il s’agit de l’appliquer sur la peau. Il faut d’abord bien se laver les mains. Bien sûr, pour ne pas contaminer vos ingrédients, minimisez les contacts. Utilisez par contre des gants et n’oubliez pas les charlottes sur la tête.

Ensuite, tous les matériels doivent être soigneusement stérilisés et désinfectés. On parle ici du plan de travail, des balances de précision, des thermomètres de cuisine, des spatules, des mini-fouets, des bols résistants à la chaleur et d’autres ustensiles (métal et verre) et contenants vides.

S’assurer de bien vérifier avant d’acheter les produits

En effet, il ne faut jamais acheter un produit cosmétique, qu’il soit bio ou naturel, sans avoir vérifié la liste des ingrédients ou la date de péremption. Pour éviter les mauvaises surprises comme les allergies et les irritations de la peau, il est même possible de demander un échantillon avant d’effectuer l’achat du flacon standard. Ainsi, vous pourrez tester le produit sur le creux du pli du coude, là où la peau est très fine, se rapprochant de celle du visage en termes de réactions.

Maîtriser le principe de l’émulsion qui permet de confectionner des cosmétiques stables et naturels

Au départ, il est préférable de suivre des recettes de cosmétiques maison proposées par des spécialistes avant de vous lancer dans vos propres recettes. Vous en trouverez facilement sur internet. Prenez également le temps de visionner des tutoriels afin d’apprendre la technique de l’émulsion.

Il s’agit d’un mélange homogène de deux liquides, l’une aqueuse et l’autre huileuse. La première est tout ce qui est à base d’eau comme l’eau, d’hydrolat ou les extraits hydroglycérinés. Dans la seconde, on retrouve par exemple les corps gras, les huiles et beurres végétaux et les cires. Dans la logique des choses, ces deux liquides ne se mélangent pas.

Mais grâce à un ingrédient appelé émulsifiant ou émulsionnant, le mélange se stabilise. Parmi les émulsifiants, il y a la lécithine, les mono- et diglycérides d’acides gras, les esters des mono- et diglycérides d’acides gras, les sucro-glycérides… Une fois l’émulsion terminée et refroidie, vous pourrez enfin incorporer les ajouts (différents actifs, parfums, colorants ou conservateurs).

Ne jamais sous-estimer les modes de conservation

L’utilisation d’un conservateur naturel est aussi nécessaire pour parfaire vos cosmétiques maison. S’il y a bien une chose à retenir, c’est qu’un conservateur est obligatoire dès que l’eau (aloe vera, gel de lin, lait) est présente dans un cosmétique. Cela parce que l’eau est propice au développement des bactéries. Il vous faut surtout des conservateurs antimicrobiens.

Mais dans le cas où un produit ne contient que des corps gras (huiles, beurres), un conservateur de type antioxydant dans une préparation avec de l’eau et de la vitamine E est suffisant. À part cela, il est nécessaire de conserver les préparations au frais à l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur. Pour terminer, évitez les contenants en plastique.

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *